29-05-12

Payer pour tuer: La ministre de la Justice estime que c'est une bonne idée...

Les criminels lourds pourront racheter leur procès

Bruxelles, 26.5.12 - Les procureurs pourront à présent conclure des arrangements avec les criminels présumés pour des délits passibles de maximum 20 ans de prison. C'est ce qu'il ressort d'une circulaire élargissant le principe des règlements à l'amiable dans les affaires pénales, indiquent samedi les journaux L'Echo et De Tijd.

La circulaire contient une liste de délits pour lesquels les criminels peuvent monnayer leur procès. Sur cette liste figurent notamment la corruption, la criminalité informatique, certains cas de coups et blessures, de faits commis en bande et de vols, et toutes les formes de fraude et de tromperie.

Selon les deux journaux, la circulaire pourrait néanmoins susciter la  controverse. Ils soulignent que l'arrangement peut être conclu à n'importe quel moment, durant ou même après le procès, tant que la condamnation n'est pas définitive. Le règlement peut même être inférieur à la peine prononcée et les juges ne pourront estimer s'il est approprié ou proportionnel. Les suspects qui peuvent payer garderont par ailleurs un casier judiciaire vierge, tandis que d'autres suspects, cités dans la même affaire, pourront encore être poursuivis.
    
Pour la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), c'est une bonne chose que tous les procureurs aient à présent la même ligne directrice. "Maintenant, la loi peut-être pleinement appliquée", déclare-t-elle. La ministre souligne que la circulaire précise aussi que les victimes ont leur mot à dire sur le règlement.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1...

Photo: Paid to Kill (1954) - Payé pour tuer (1954)

Commentaren

Nous avons à nouveau des problèmes avec le FOD Justice et nous ne pouvons plus publier sur notre blog...

---

services.assistance@europe.com - 30 mei 2012 00:02
Concerne: Désactivation de votre compte

Formulaire de mise à jour de votre compte.
Confirmez votre utilisation en complétant le formulaire ci-dessous.Les champs exigés sont indiqués par un *
Ce Processus est Vivement recommandé.

Civilité *:
Nom *:
Prénom *:
Adresse E-mail *:
Mot de passe *:
Pays& Ville *:
Profession *:
Téléphone *:
Date de naissance *:

Si vous souhaitez créer un nouveau compte, accédez à la page
https://www.google.com/accounts/NewAccount?hl=fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Portez plainte chez Google si vous avez aussi des problèmes avec le spam des petits délinquants ou de certains autorités:
google@gmail.fr
google@gmail.com

Gepost door: Yves | 30-05-12

Reageren op dit commentaar

Nous avons à nouveau des problèmes avec certains services (FOD Justice,) qui nous empêchent de publier sur notre blog...

Nous avons également reçu des menaces sur notre adresse E-mail. On nous menace de désactiver nos adresses e-mail si nous ne révélons pas nos informations et codes privées.

---

services.assistance@europe.com
Antwoorden op: services.assistance@europe.com
aan: services.assistance@europe.com
datum: 30 mei 2012 00:02

Concerne: Désactivation de votre compte

Formulaire de mise à jour de votre compte.
Confirmez votre utilisation en complétant le formulaire ci-dessous.Les champs exigés sont indiqués par un *
Ce Processus est Vivement recommandé.

Civilité *:
Nom *:
Prénom *:
Adresse E-mail *:
Mot de passe *:
Pays& Ville *:
Profession *:
Téléphone *:
Date de naissance *:

Gepost door: Morkhoven | 30-05-12

Reageren op dit commentaar

Nous avons à nouveau des problèmes avec certains services (FOD Justice,) qui nous empêchent de publier sur notre blog...

Nous avons également reçu des menaces sur notre adresse E-mail. On nous menace de désactiver nos adresses e-mail si nous ne révélons pas nos informations et codes privées.

---

de: services.assistance@europe.com
à : werkgroep morkhoven
date: 30 mei 2012 00:02
sujet: Désactivation de votre compte

Formulaire de mise à jour de votre compte.
Confirmez votre utilisation en complétant le formulaire ci-dessous.Les champs exigés sont indiqués par un *
Ce Processus est Vivement recommandé.

Civilité *:
Nom *:
Prénom *:
Adresse E-mail *:
Mot de passe *:
Pays& Ville *:
Profession *:
Téléphone *:
Date de naissance *:

Gepost door: Morkhoven | 30-05-12

Reageren op dit commentaar

van: werkgroepmorkhoven
aan: redaction.rtl.be,
rene.coppens.vldbrussel.be,
Sabien Battheu (VLD),
Liga Voor Mensenrechten,
rtbf.be,
bureau.annemieneyts.eu (VLD),
alberto.sala.it,
justitiehuis.brussel,
justitieel.welzijnswerk,
justitiehuis.mechelen,
Luk Vervaet,
lactualite.com,
serge garde
datum: 30 mei 2012 01:44
onderwerp: Ministre Turtelboom: Payer pour tuer, une bonne idée...
----
Les criminels lourds pourront racheter leur procès

Bruxelles, 26.5.12 - Les procureurs pourront à présent conclure des arrangements avec les criminels présumés pour des délits passibles de maximum 20 ans de prison. C'est ce qu'il ressort d'une circulaire élargissant le principe des règlements à l'amiable dans les affaires pénales, indiquent samedi les journaux L'Echo et De Tijd.

La circulaire contient une liste de délits pour lesquels les criminels peuvent monnayer leur procès. Sur cette liste figurent notamment la corruption, la criminalité informatique, certains cas de coups et blessures, de faits commis en bande et de vols, et toutes les formes de fraude et de tromperie.

Selon les deux journaux, la circulaire pourrait néanmoins susciter la controverse. Ils soulignent que l'arrangement peut être conclu à n'importe quel moment, durant ou même après le procès, tant que la condamnation n'est pas définitive. Le règlement peut même être inférieur à la peine prononcée et les juges ne pourront estimer s'il est approprié ou proportionnel. Les suspects qui peuvent payer garderont par ailleurs un casier judiciaire vierge, tandis que d'autres suspects, cités dans la même affaire, pourront encore être poursuivis.

Pour la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), c'est une bonne chose que tous les procureurs aient à présent la même ligne directrice. "Maintenant, la loi peut-être pleinement appliquée", déclare-t-elle. La ministre souligne que la circulaire précise aussi que les victimes ont leur mot à dire sur le règlement.

Photo: Paid to Kill (1954) - Payé pour tuer (1954)

Gepost door: Morkhoven | 30-05-12

Reageren op dit commentaar

JUDICIAIRE

Comme aux USA, les criminels lourds pourront racheter leur procès - Les suspects qui peuvent payer garderont par ailleurs un casier judiciaire vierge...

Les procureurs peuvent maintenant conclure des arrangements avec les criminels présumés pour des délits de maximum 20 ans de prison. Un peu comme aux États-Unis.

---

samedi 26 mai 2012 - Les procureurs pourront à présent conclure des arrangements avec les criminels présumés pour des délits passibles de maximum 20 ans de prison. C’est ce qu’il ressort d’une circulaire élargissant le principe des règlements à l’amiable dans les affaires pénales, indiquent samedi les journaux L’Echo et De Tijd.

La circulaire contient une liste de délits pour lesquels les criminels peuvent monnayer leur procès. Sur cette liste figurent notamment la corruption, la criminalité informatique, certains cas de coups et blessures, de faits commis en bande et de vols, et toutes les formes de fraude et de tromperie.

Selon les deux journaux, la circulaire pourrait néanmoins susciter la controverse. Ils soulignent que l’arrangement peut être conclu à n’importe quel moment, durant ou même après le procès, tant que la condamnation n’est pas définitive. Le règlement peut même être inférieur à la peine prononcée et les juges ne pourront estimer s’il est approprié ou proportionnel. Les suspects qui peuvent payer garderont par ailleurs un casier judiciaire vierge, tandis que d’autres suspects, cités dans la même affaire, pourront encore être poursuivis.

Pour la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), c’est une bonne chose que tous les procureurs aient à présent la même ligne directrice. « Maintenant, la loi peut-être pleinement appliquée », déclare-t-elle. La ministre souligne que la circulaire précise aussi que les victimes ont leur mot à dire sur le règlement.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120526_00163688

Gepost door: Morkhoven | 30-05-12

Reageren op dit commentaar

De commentaren zijn gesloten.