12-06-12

Kritiek op VLD-minister Turtelboom

Turtelboom.jpgDe Open VLD (Vlaamse liberalen) wil dat de regeringspartners "eendrachtig" achter de aanpak van justitieminister Turtelboom (VLD) staan, ook in de zaak Sharia4Belgium.
Maar ook vanuit de meerderheid verwijt men Turtelboom dat zij een arbitrair beleid voert.
En dat laatste is niet zo verwonderlijk.
Turtelboom wil bijvoorbeeld 'de overbevolking in de gevangenissen aanpakken' maar pleit met VLD-voorzitter Alexander De Croo tegelijkertijd voor 'een zero-tolerantie tegen de criminaliteit', wat op zijn minst gezegd tegenstrijdig is.
De Minister pleit ook voor een 'magistratuur zonder de minste zweem van partijdigheid' terwijl zij in de zaak Belkacem de volgende uitspraak deed: 'Wat er door de raadkamer ook beslist wordt, hij blijft minstens nog zes maanden in de cel'.
En gisteren ontdekten Belkacem's advocaten dan weer dat de uitspraak (beschikking) van de raadkamer al in het dossier stak. De beslissing over Belkacem was dus al genomen nog voor de advocaten hun argumenten op tafel hadden gelegd.
 
Sommige leden van de meerderheid kunnen ook niet akkoord gaan met het feit dat Turtelboom de Belgische nationaliteit van Belkacem (die in België geboren is) wil ontnemen om hem zogezegd 'op vraag van de Marokkaanse autoriteiten aan Marokko uit te leveren'.  

Niet iederéén is opgezet met het feit dat minister Turtelboom in de voetsporen van het Vlaams Belang treedt.

Zoals de Liga voor de Mensenrechten correct opmerkt, is het Vlaams Belang na haar veroordeling wegens aanzetting tot haat en onverdraagzaamheid, ook gewoon verder blijven gaan met haat en onverdraagzaamheid te zaaien.
 
---
 
'Open Vld wil dat regering "eendrachtig" achter aanpak Turtelboom staat'
 
dinsdag 12 juni 2012 om 15u51
 
(Belga) Open Vld-voorzitter Alexander De Croo wil dat de regering voldoende middelen vrijmaakt om korte gevangenisstraffen in de toekomst daadwerkelijk uit te voeren. Hij vraagt dat alle regeringspartners zich achter de aanpak van minister van Justitie Annemie Turtelboom (Open Vld) scharen in de zaak rond Sharia4Belgium. Sommigen, ook vanuit de meerderheid, verwijten de minister een arbitrair beleid te voeren.
 
 
----

Kritiek op VLD-minister Turtelboom

Turtelboom.jpgDe Open VLD (Vlaamse liberalen) wil dat de regeringspartners "eendrachtig" achter de aanpak van justitieminister Turtelboom (VLD) staan, ook in de zaak Sharia4Belgium.
Maar ook vanuit de meerderheid verwijt men Turtelboom dat zij een arbitrair beleid voert.
En dat laatste is niet zo verwonderlijk.
Turtelboom wil bijvoorbeeld 'de overbevolking in de gevangenissen aanpakken' maar pleit met VLD-voorzitter Alexander De Croo tegelijkertijd voor 'een zero-tolerantie tegen de criminaliteit', wat op zijn minst gezegd tegenstrijdig is.
De Minister pleit ook voor een 'magistratuur zonder de minste zweem van partijdigheid' terwijl zij in de zaak Belkacem de volgende uitspraak deed: 'Wat er door de raadkamer ook beslist wordt, hij blijft minstens nog zes maanden in de cel'.
En gisteren ontdekten Belkacem's advocaten dan weer dat de uitspraak (beschikking) van de raadkamer al in het dossier stak. De beslissing over Belkacem was dus al genomen nog voor de advocaten hun argumenten op tafel hadden gelegd.
 
Sommige leden van de meerderheid kunnen ook niet akkoord gaan met het feit dat Turtelboom de Belgische nationaliteit van Belkacem (die in België geboren is) wil ontnemen om hem zogezegd 'op vraag van de Marokkaanse autoriteiten aan Marokko uit te leveren'.  

Niet iederéén is opgezet met het feit dat minister Turtelboom in de voetsporen van het Vlaams Belang treedt.

Zoals de Liga voor de Mensenrechten correct opmerkt, is het Vlaams Belang na haar veroordeling wegens aanzetting tot haat en onverdraagzaamheid, ook gewoon verder blijven gaan met haat en onverdraagzaamheid te zaaien.
 
---
 
'Open Vld wil dat regering "eendrachtig" achter aanpak Turtelboom staat'
 
dinsdag 12 juni 2012 om 15u51
 
(Belga) Open Vld-voorzitter Alexander De Croo wil dat de regering voldoende middelen vrijmaakt om korte gevangenisstraffen in de toekomst daadwerkelijk uit te voeren. Hij vraagt dat alle regeringspartners zich achter de aanpak van minister van Justitie Annemie Turtelboom (Open Vld) scharen in de zaak rond Sharia4Belgium. Sommigen, ook vanuit de meerderheid, verwijten de minister een arbitrair beleid te voeren.
 
 
----

http://www.hln.be/hln/nl/957/Binnenland/article/detail/14... 

29-05-12

Payer pour tuer: La ministre de la Justice estime que c'est une bonne idée...

Les criminels lourds pourront racheter leur procès

Bruxelles, 26.5.12 - Les procureurs pourront à présent conclure des arrangements avec les criminels présumés pour des délits passibles de maximum 20 ans de prison. C'est ce qu'il ressort d'une circulaire élargissant le principe des règlements à l'amiable dans les affaires pénales, indiquent samedi les journaux L'Echo et De Tijd.

La circulaire contient une liste de délits pour lesquels les criminels peuvent monnayer leur procès. Sur cette liste figurent notamment la corruption, la criminalité informatique, certains cas de coups et blessures, de faits commis en bande et de vols, et toutes les formes de fraude et de tromperie.

Selon les deux journaux, la circulaire pourrait néanmoins susciter la  controverse. Ils soulignent que l'arrangement peut être conclu à n'importe quel moment, durant ou même après le procès, tant que la condamnation n'est pas définitive. Le règlement peut même être inférieur à la peine prononcée et les juges ne pourront estimer s'il est approprié ou proportionnel. Les suspects qui peuvent payer garderont par ailleurs un casier judiciaire vierge, tandis que d'autres suspects, cités dans la même affaire, pourront encore être poursuivis.
    
Pour la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), c'est une bonne chose que tous les procureurs aient à présent la même ligne directrice. "Maintenant, la loi peut-être pleinement appliquée", déclare-t-elle. La ministre souligne que la circulaire précise aussi que les victimes ont leur mot à dire sur le règlement.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1...

Photo: Paid to Kill (1954) - Payé pour tuer (1954)

05-05-12

Réunion Publique de Laurent Louis - Meise - 6 Mai 2012 - Justice: La vérité autour l'affaire Zandvoort

Julie en Mélissa.jpg

Réunion Publique de Laurent Louis - Meise - 6 Mai 2012 

Dimanche 6 Mai 2012 15:00 

  • 1860 Meise, Kapellelaan, 85

Message de Laurent Louis sur Facebook - 27 Avril 2012:

http://www.facebook.com/pages/Laurent-LOUIS-MLD-Page-offi...

"Je sais que vous êtes nombreux à vouloir bouger et mener des actions concrètes pour plus d'éthique et de justice dans notre pays. C'est pour cela que je vous invite à une réunion très importante le dimanche 6 mai 2012 à 15h à 1860 Meise, Kapellelaan, 85. Je prononcerai un discours et ensuite nous pourrons tous faire connaissance et programmer nos actions futures. La Belgique a besoin d'hommes et de femmes courageux, soyez ceux qui libèreront le pays des corrompus et des criminels. Ne l'oubliez pas, ensemble, tout devient possible ! Je compte sur vous pour être présents en nombre ! Faites passer le message. Merci d'avance."

"Chers amis, même si les sites du MLD sont toujours censurés, il vous est toujours possible de rejoindre le Mouvement et de devenir membre. Pour ce faire, rien de plus simple ! Il vous suffit de verser votre cotisation sur le compte BE12 0016 3766 9992 avec la mention "Cotisation membre MLD". Je vous demanderais en plus de m'envoyer un mail sur laurent.louis@live.be avec vos coordonnées complètes. La cotisation est de 20 euros et de 12 euros pour les moins de 35 ans. J'ai besoin de vous afin de changer ce pouvoir corrompu en Belgique. Soyez les élus de demain !"

Photo: Affaire Dutroux - les filles Julie et Mélissa

http://www.pedopolis.com/agenda/reunion-publique-de-laure...

-----------------------------------------------------------------------------Marcel_nieuwsblad_001.jpg

On a  fermé le site Web 'Droit Fondamental' de princesse J. de Croÿ.

Sur Google tous les liens et toute l'information autour de l'affaire Zandvoort, les réseaux pédocriminels, le procès contre Marcel Vervloesem, les tortures dans les prisons (et celle de Marcel Vervloesem) ... ont été bloqués.

La princesse a conmencé à créer un nouveau site Web.

La nouvelle adresse est: http://fondationprincessedecroy.morkhoven.org/ (si elle n'est pas désactivé par les services de la Justice belges qui utilisent tous les moyens pour enlever le Werkgroep Morkhoven et la Fondation de l'internet et qui ont décidé de censurer toutes les informations. C'est pour cette raison que les comptes du Werkgroep Morkhoven et de la Fondation sur Facebook, ont été régulièrement fermé.

Il y a plusieurs annéesque les criminels qui ont accusé Marcel Vervloesem de 'viol', ont rédigé une petite pétition dans laquelle ils ont demandé de chasser Marcel Vervloesem de son logement social et même que le Werkgroep Morkhoven serait supprimé de l'Internet.  La pétition qui était signé par eux-mêmes, venait sur  l'ordre du jour politique de la ville d'Herentals où le maire Jan Peeters (Parti social-démocrate, membre du Parlement, ancien ministre) acceptait la proposition.  Il envoyait le demande d'expulser le Werkgroep Morkhoven de l'internet au service juridique de la municipalité. Il y a deux ans que Marcel Vervloesem a eté chassé de sa maison.  Même les gens (et leurs mère de 80 ans, gravement malade) qui avaient soutenu le Werkgroep Morkhoven étaient chassé de leur maison après une nouvelle pétition minable qui était transmit au direction de l'entrepise des maisons sociales 'Geelse Bouwmaatschappij'.

L'homme qui organisait les plaintes contre Marcel Vervloesem en 1998 par des rumeurs dans les médias, habite dans le même quartier de Marcel Vervloesem et la famille.  Il est membre du Parti social-démocrate; il connaît le maire personnellement; il fait partie pendant déjà 20 ans du direction du geelse Bouwmaatschappij; il y a quelques années qu'il était nommé comme membre de direction du Centre sociale d'Herentals; puis il a été 'élu' avec 100 voix comme conseiller municipal d'Herentals; il était élu comme président de la Commission de la Sécurité et de la Police d'Herentals et il représente la commune dans deux intercommunales.

Il est remarquable que cet homme ne sait presque pas écrire. Il écrit phonétiquement sans des virgules et des points. Il est donc clair qu'il y a de la corruption politique dans cette affaire.

Mais il y a aussi une autre chose. L'homme qui est homosexuel (le Werkgroep Morkhoven ne veut pas condamner les homosexuels), a 30 procès-verbaux en raison des délits sexuels avec des jeunes garçons qui n'étaient jamais enquêtés par la Justice tandis qu'il y a 4 années que la Justice belge a interdit Marcel Vervloesem de contacter la presse.  Pendants des années, la presse belge lui a permis d'accuser Marcel Vervloesem de la 'pédophilie'. Et l'homme a organisé ses plaintes au moment que la presse internationale, y compris les trois journaux japonais les plus grands, rapportaient de l'affaire Zandvoort.

Marcel Vervloesem qui est gravement malade et est justement revenu d'un admission d'urgence à l'hôpital, se trouve pendant 4 pois en 'préventive' dans la prison de Turnhout qui est si surpeuplée qu'un part des prisonniers doit dormir sur de matelats au sol.  L'enquête judiciaire prouvait qu'il est innocent et le tribunal d'Exuecution de la Peine d'Anvers plaidait pour sa libération mais les juges du Chambre de la Conseil de Turnhout qui l'ont oursuivi pendant 11 ans pour étouffer l'affaire Zandvoort le gardent en prison.

Le Werkgroep Morkhoven pense que l'enfermement de Marcel Vervloesem dans des conditions inhumains est le résultat de la crainte des autorités belges et hollandaises.  Il y a quelques mois que le procès autour les abus des enfants dans les crèches d'Amsterdam a été commencé.  L'affaire Zandvoort est liée à cette affaire et les abus des enfants à Amsterdam étaient à prévenir si la Justice aurait fait son travail.

Il y a quelques semaines que le Werkgroep demandait au ministre de la justice belge, A. Turtelboom (VLD, Parti Libérale) de transmettre les documents de l'affaire Zandvoort qui parlent de l'affaire à Amsterdam, au ministre de la justice hollandais.  Mais le ministre ne répondait pas.  Robert M., nommé le 'Monstre de Riga, qui (comme arc Dutroux) est présenté comme un 'prédateur isolé' a été rapidement condamné à date de 6 avril 2012. Mais il est condamné sur un dossier incomplet et le réseau des abuseurs des enfants reste exister.

Photo: Marcel Vervloesem, princesse de Croÿ et Jan Boeykens
 

 

03-05-12

Marcel Vervloesem: pas condamné mais quand-même enchaîné à son lit !

MichaKat.klokkenluider.jpg

MichaKat.klokkenluider.jpg















Micha Kat, l'activiste néerlandais et rédacteur en chef du site Web Klokkenluideronline qui travaillait aussi autour de l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort, a été arrêté et écroué il y a quelques jours en raison des menaces qu'il aurait proférées.

Il y a quelques semaines, les activistes de Klokkenluideronline ont participé à l'action du Werkgroep Morkhoven devant la prison de Turnhout où Marcel Vervloesem, qui a enquêté lui aussi sur l'affaire Zandvoort, a été enfermé en préventive sans la moindre raison justificative.

Les autorités belges étaient furieuses à cause de ce soutien néerlandais et les autorités néerlandaises étaient inquiètes parce que l'affaire Zandvoort est fort liée au scandal récent des crèches d'Amsterdam.

Depuis 3 jours, Marcel Vervloesem est hospitalisé dans le service des soins intensifs de l'hôpital St. Elisabeth à Turnhout.  L'activiste, qui était déjà gravement malade, avait des problèmes cardiaques.

Les autorités veulent cacher l'hospitalisation de Marcel Vervloesem. C'est pour cette raison que la réception de l'hôpital dit aux nombreux visiteurs et aux journalistes, 'qu'on ne connaît pas de patient nommé Marcel Vervloesem'.

Avant-hier, Marcel Vervloesem a eu une forte fièvre à nouveau.  Il est attaché à son lit d'hôpital avec des chaînes de fer et il y a 2 gardes pour le surveiller. Et cela à un moment où il est n'est qu'enfermé en préventive sans être condamné! Et que l'enquête judiciaire a prouvé qu'il a été accusé à tort et que le jugement du Tribunal pour l'Application des Peines d'Anvers a plaidé en faveur de sa libération! Quelle honte pour le ministre de la justice belge qui est au courant de cette affaire!

Le Werkgroep Morkhoven a porté plainte auprès du Comité européèn contre la torture et les traitements inhumains et dégradants (CPT) qui, il y a quelques jours, a visité la prison de Forest et ira rédiger un rapport adressé officiellement au gouvernement belge. Celui-ci devra s’expliquer sur 'd’éventuels manquements'.

La prison de Turnhout est tellement surpeuplée (elle est destinée à n'accueilir que 120 au lieu des 210  prisonniers qui s'y trouvent actuellement enfermés), qu'une partie des prisonniers doit dormir sur des matelas posés sur le sol.  La prison devrait effectivement être fermée pour raison d'insalubriété, pour viol de la Convention européenne des droits de l’homme, plus spécialement son article 3 qui interdit la torture et les peines et traitements inhumains ou dégradants, et pour viol de la Convention européenne ’pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants’.

En Belgique il y a actuellement plus de 11.000 prisonniers et le gouvernement belge a été même obligé de transférer une partie de ses prisonniers  vers la prison de Tilburg en Hollande.

L'idée du ministre de la justice belge A. Turtelboom (Open VLD, libéraux flamands) qui parle du 'droit au travail', est d'attirer les grandes entreprises vers les prisons. Ces entreprises peuvent bien utiliser des hommes privés de leurs droits et qui ne leur coûteront rien, ni même la côtisation pour leur sécurité sociale.

Ce qui est vraiment choquant aussi, c'est que Turtelboom pose nue pour un calendrier Contre le  Cancer. Au même moment qu'elle est au courant du fait que Marcel Vervloesem a le cancer, est cardiaque, a une maladie rénale et est très gravement diabètique.  Le ministre a reçu par plusieurs reprises la liste des hospitalisations de Marcel Vervloesem.

La voici:

La situation de Marcel Vervloesem depuis son transfert de la prison de Brugge vers la prison de Turnhout (30 juin 2009 au  24 novembre 2009)

Situation médicale:

21 visites chez le médecin:
1 juillet 2009 – 10  juillet  2009 – 24  juillet  2009 – 30  juillet  2009 – 8  juillet 2009 – 18  juillet  2009 – 27  juillet  2009 – 11 août 2009 – 15 août 2009 – 17 août 2009 – 21 août 2009 – 21 août 2009 – 1 septembre 2009 – 5 septembre  2009 – 11 septembre 2009 – 4 octobre 2009 – 6 octobre 2009 – 8 octobre 2009 – 24 octobre 2009 – 11 novembre 2009 – 18 novembre 2009

6 examens médicaux:
13 août 2009: Analyses sanguines
13 août 2009: Analyses urinaires
20 août 2009: Consultation oculaire par le Dr.Van O. de Turnhout

26 août 2009: Examen diabétique par le spécialiste Dr. A AZ Sint-Jozef, Turnhout

31 août 2009: Analyses urinaires
24 octobre 2009: Analyses urinaires

2 injections(vaccins):

6 octobre 2009: grippe
11 novembre 2009: grippe Mexicaine

Soins des pieds dûs au diabète:
19 août 2009

Soins à cause du diabète et controle cardiaque:
615 visites

2 requêtes à Brugge pour la restitution des résultats d’examens (cardiaques + …):

11 septembeer 2009
8 octobre 2009
3 demandes d’obtention des dossiers médicaux de Marcel par son avocat:

3 septembre 2009 – L’hôpital  AZ Sint-Jan de Brugge a fait parvenir le dossier
9 september 2009 – L’hôpital  Sint-Elisabeth a fait parvenir le dossier
14 octobre 2009 – Dr. F. Van Mol, directeur-general du Service de Santé pénitentiaire du Ministère de la Justice a envoyé le dossier chirurgical de Marcel à son avocat.

---------------

Janvier 2010 - Liste d’hospitalisations

1) Cancer malin – Hopital St H. Hart à Lier – 2 fois

2) Reins – 5 fois – Hôpital St Elisabeth à Herentals

3) Pancréas – 2 fois – 1X Hopital St H. Hart à Lier, 1X UIA d’Anvers

4) Urgence en soins intensifs pancréatite 2 –

5) Urgence en soins intensifs pancréatite 1 – UIA d’Anvers

6) Soins intensifs – Hôpital Fabiola à Sambreville/Hôpital St Elisabeth à Herentals 11X

7) Reins – Gasthuisberg à Louvain – 2 X

8. Disfonctionnement cardiaque opération à l’AZ Imelda Bonheiden – 3X

9) Soins intensifs diabétiques – Hopital St H. Hart à Lier 4X

10) Reins – Hopital St H. Hart à Lier – 1X

11) Opération au coeur – AZ St Jan Bruges – 1X

12) Dialyse rénale – Hopital St H. Hart à Lier- 1X

13) Hémorragie interne – AZ St Jan Bruges – 1X

14) Opération – AZ St Jan Bruges – 1X

15) Placement chirugical de tuyaux de dialyse – AZ St Jan Bruges – 1X

16) Soins intensifs cardio – St Elisabeth Turnhout – 1X

17) Urgence soins intensifs anémie (leucémie) – St Elisabeth Turnhout – 1X

18) Urgence soins intensifs – St Elisabeth à Herentals – 1X

19) Opération au coeur – AZ St Jan Bruges

 

20) En date du 14 mai 2009 il devait, dû à des problèmes cardiaque consécutifs entre autre au manque de médication et à un traitement insuffisant, être admis en urgence à l’hôpital AZ Sint Jan Bruges.

-----------

Conseil de l'Europe
Comité européèn contre la torture et les traitements inhumains et dégradants (CPT)
F-67075 Strasbourg Cedex France
Tél.: France: 03 88 41 39 39. De l'étranger: +33 3 88 41 39 39
Courriel: cptdoc@coe.int - Site Web: www.cpt.coe.in

Photo: Micha Kat, Klokkenluideronline
Traduction: Eheu

05-04-12

Abus des enfants: Ministre Turtelboom reste se taire dans l'affaire Zandvoort

zandvoortfotos.jpgL' affaire Zandvoort reste étouffée par le ministre de la justice belge, Annemie Turtelboom (Open VLD, parti libéral flamand, aussi nommé 'Parti des citoyens').  

Le Werkgroep Morkhoven demandait au ministre de libérer Marcel Vervloesem qui est, de façon fraduleuse, enfermé par les juges qui l'ont poursuivi durant 11 ans pour étouffer l'affaire Zandvoort.  Mais le ministre ne répond pas. Le ministre et son chef de cabinet, le procureur Jan Poels de Turnhout, semblent d'être d'accord avec la prise d'otage de Marcel Vervloesem à la prison de Turnhout. 

Le Werkgroep demandait au ministre aussi de transférer les documents de l'affaire Zandvoort où on trouve des informations très importantes sur les abus sexuels dans les crèches d'Amsterdam, à son collègue, le ministre de la justice néerlandais.  Le procès à Amsterdam autour le soi-disant affaire 'Robert M.' a justement commencé.  Mais Turtelboom ne réagit pas.  

Droit Fondamental
http://droitfondamental.eu/

Ecrivez/Write/Scrivere/Schrijf Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout, tav. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique, Belgium, Belgio, België)

10 millions de fichiers à caractère pédopornographique...

zandvoortfotos.jpgL'infirmier soupçonné d'avoir abusé d'enfants avait déjà été arrêté au Brésil en 2006

Un infirmier aurait abusé de dizaines d'enfants dans les années 80 et 90, en Belgique, au Brésil et en Pologne. Les enquêteurs ont retrouvé sur son ordinateur 10 millions de fichiers à caractère pédopornographique. L'homme est derrière les barreaux depuis le 31 janvier. Il risque jusqu'à 10 ans de prison.

4 Avril 2012 

Un infirmier psychiatrique de Asse a probablement abusé ces dernières années de dizaines de jeunes garçons, au Brésil, en Pologne et en Belgique. "Il aurait abusé d'environ 23 jeunes garçons âgés entre 8 et 16 ans. Il trouvait ses victimes principalement lors de voyages au Brésil et en Pologne. Il s'agissait pour la plupart d'enfants des rues à qui il offrait un peu d'argent. Il est possible aussi que des enfants belges aient été abusés mais il n'y a pas encore de confirmation à ce stade de l'enquête", a indiqué notre journaliste Jessica Nibelle en direct du journal de 13h.

5 jours de prison au Brésil en 2006

L'homme a été arrêté en 2006 au Brésil où il n'a purgé qu'une peine de 5 jours de prison avant d'être relâché sous conditions. Mais il s'est enfui et est revenu en Belgique où il a continué à exercer son métier d'infirmier dans une institution psychiatrique pour adultes à Grimbergen (centre psychiatrique Sint-Alexius des "Broeders van Liefde"). Mais comment se fait-il qu'il y ait eu tant de temps avant qu'il ne soit inquiété par la Justice ? "Le Brésil a tardé avant d'informer les autorités belges. Ce pays a demandé l'extradition de l'infirmier seulement trois ans après sa fuite. L'homme a été entendu par les enquêteurs belges pour la première fois il y a un an à peine. Des perquisitions ont été menées à son domicile mais elles n'ont rien donné. Les enquêteurs ont finalement perquisitionné chez ses parents où ils ont trouvé des disques durs contenant des millions de fichiers à caractère pédopornographique", a ajouté Jessica Nibelle.

Maximum 10 ans de prison

Il a donc été arrêté pour détention et production de pornographie infantile et pour abus sur mineurs d'âge. L'homme est derrière les barreaux depuis le 31 janvier. Il est arrêté pour détention et production de pornographie infantile et pour abus sur mineurs d'âge. Selon De Morgen, il risque au maximum 10 ans de prison.

"Surpris et choqués"

Le centre psychiatrique Sint-Alexius des "Broeders van Liefde" de Grimbergen (photo) s'est porté partie civile contre cet infirmier qui se trouve depuis fin janvier en cellule. Le centre Saint-Alexius a été informé, fin janvier, de l'existence d'une enquête contre l'individu pour des faits de mœurs. "Cette nouvelle nous a totalement surpris et choqués", explique-t-on au sein de l'institution.

Le pouvoir organisateur, qui a indiqué mercredi avoir offert son entière collaboration à l'enquête, a suspendu l'infirmier en attendant. Le centre Sint-Alexius, qui s'est porté partie civile, n'a pas encore reçu de communication sur le dossier.

http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/868547/l-infi...

Photo: quelques victimes dans l'affaire Zandvoort qui est étouffée par le ministre de la justice belge, Annemie Turtelboom (Open VLD, parti libéral flamand, aussi nommé 'Parti des citoyens').  Le Werkgroep Morkhoven demandait au ministre de libérer Marcel Vervloesem qui est, de façon fraduleuse, enfermé par les juges qui l'ont poursuivi durant 11 ans pour étouffer l'affaire Zandvoort.  Mais le ministre ne répond pas.  Le Werkgroep demandait au ministre aussi de transférer les documents de l'affaire Zandvoort où on trouve des informations très importantes sur les abus sexuels dans les crèches d'Amsterdam dont le procès a justement commencé (l'affaire 'Robert M.'), à son collègue, le ministre de la justice néerlandais.  Mais Turtelboom ne réagit pas.

Droit Fondamental
http://droitfondamental.eu/

Ecrivez/Write/Scrivere/Schrijf Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout, tav. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique, Belgium, Belgio, België)

06-03-12

Abus des enfants: Volé avant le ministère de la justice à Bruxelles

zandvoortphotos.jpgIl y a une semaine maintenant que, pendant un action avant la ministère de la justice à Bruxelles (où se trouve le cabinet du ministre de la justice Annemie Turtelboom), toutes nos affaires (adresses, notes, lettres, GSM, camera, pamphlets, donnés d'internet,), étaient volés. J'ai porté plainte chez la police. Normalement les images des voleurs sont enregistrés par 7 cameras de sécurité parce que le fils de la concierge du bâtiment prétendait que les voleurs sont passés avant le bâtiment et l'ont suivi jusqu'à la porte de l'entrée qui est fait pour les membres du personnel et les visiteurs. Mais les responsables du service de la sécurité prétendaient qu'on n'avait fait 'aucune image parce que les 20 cameras du bâtiment ne fonctionnent plus'. Alors nous supposons que le ministère est lui-même aussi responsable pour le vol. 

Il y a quelques années que nous sommes volés chez un action avant la prison de Bruges où Marcel Vervloesem, l'homme qui a révélé l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort, était enfermé et maltraité. La direction de la prison niait le vol mais au moment que nous avons dit que nous avions noté la plaque d'immatriculation du voiture des membres du personnel qui avaient emmené notre sac de livres avec les pamphlets et un camera, la direction de la prison décidait de nous redonner nos affaires.

Jan Boeykens, Président du Werkgroep Morkhoven

----

Ecrivez/Write/Schrijf Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout (prison de/of Turnhout), tav. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique, Belgium, België). 

17-02-12

Action for Marcel Vervloesem

Since 3 weeks, Marcel Vervloesem who with his Morkhoven group revealed the Zandvoort childporn case, is locked up in Turnhout's prison again / Le jour de mariage de Marcel Vervloesem qui, avec le Werkgroep Morkhoven, révélait le réseau pédocriminel de Zandvoort. Depuis 3 semaines il est renfermé à la prison de Turnhout / Marcel Vervloesem, die met de Werkgroep Morkhoven de kinderpornozaak Zandvoort onthulde, bij zijn huwelijk. Het ophalen van zijn toekomstig vrouwtje. Sinds 3 weken is hij opnieuw opgesloten in de gevangenis van Turnhout.

Write/Ecrivez/ Schrijf naar Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout (prison de/of Turnhout), tav. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (België, Belgium, België).

Write/Ecrivez/ Schrijf naar Werkgroep Morkhoven: Werkgroep Morkhoven, Rue Faider n° 10, 1060 Saint Gilles (Belgique, Belgium, België)

Protest to the Belgian minister of Justice / Protestez chez le ministre de la justice belge / Protesteer bij de Belgische minister van justitie: eebij Adresses et sites web du ministre de la justice,Annemie Turtelboom:

Annemie Turtelboom
Boulevard de Waterloo 115
1000 Bruxelles
Téléphone : 02 542 80 11
Fax : 02 542 80 00 

E-mail annemie.turtelboom@just.fgov.be  http://www.justice.belgium.be/

Photo: on the day of his marriage. 

More information: 'Zandvoort case', Google

15-02-12

Les magistrats dans le Cabinet de ministre Turtelboom

Lipszyc nouveau Chef de cabinet adjoint de Turtelboom

Lipszyc1.jpg

14 février 2012

Le procureur du Roi d’Arlon, Serge Lipszyc, va devenir mercredi Chef de cabinet adjoint de la ministre de la Justice. Personne ne sera nommé procureur à Arlon pour l’instant.

C’est l’édition luxembourgeoise de La Meuse qui a annoncé l’information ce mardi.

Serge Lipszyc avait été nommé procureur du Roi à Arlon le 1er avril 2007 pour un mandat de sept ans, non renouvelable.

Une nouvelle place de procureur à Arlon ne sera pas ouverte pour le moment. Patricia Devaux, première substitute du procureur du Roi d’Arlon, devrait occuper cette fonction jusqu’à la fin du mandat, prévue dans deux ans. (Belga)

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2012-02-14/lipszy...

21:22 Gepost door Jan Boeykens in 'Réforme', Annemie Turtelboom, Justice | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

Gevangenis-wanbeleid: enkelbanden worden niet gebruikt

turtelboom.gevangenissen.jpg28/01/2012 

Zo'n 40 procent van de enkelbanden in ons land wordt niet gebruikt door een gebrek aan controleurs. Dat blijkt uit cijfers van de Federale Overheidsdienst Justitie, die de Concentra-kranten konden inkijken. Minister van Justitie Turtelboom 'belooft' extra personeel.

Wie in België een gevangenisstraf van minder dan 3 jaar krijgt, kan die straf ook thuis uitzitten met een elektronische enkelband. Die werd in 2002 ingevoerd om de overbevolking in de gevangenissen tegen te gaan.

Op de straffen met enkelband wordt toezicht gehouden in het Nationaal Centrum voor Elektronisch Toezicht. Maar er blijken daar te weinig controleurs te zijn, waardoor zo'n 700 enkelbanden ongebruikt blijven. Minister van Justitie Annemie Turtelboom (Open VLD) belooft dat er nog dit jaar 20 controleurs zullen bij komen.

Het aantal gedetineerden onder elektronisch toezicht is het afgelopen jaar gedaald van 1.056 naar 882. Door de extra controleurs zouden in de toekomst zo'n 1.500 veroordeelden een enkelband kunnen dragen.

 

05-02-12

Réseaux pédo-sexuels: Les caprices de la Justice belge...

Zandvoort.jpgTypiquement pour la Justice et la presse belge est, qu'au moment qu'on pose des questions autour la Justice, on publie quelque chose sur Marc Dutroux.  C'est sur cette manière qu'on étouffe l'affaire Zandvoort, le réseau pédo-sexuel avec 90.000 victimes...

---

Les caprices de Dutroux choquent en prison (31/01/2012)

 

Incarcéré à Ittre, le condamné bénéficie d’un régime alimentaire très particulier…

ITTRE Déjà surchargés par la multitude de régimes alimentaires accordés après avis d’un médecin aux détenus d’Ittre (voir tous les détails ci-contre), les agents pénitentiaires affectés aux cuisines de la prison doivent en plus répondre aux exigences assez particulières de Marc Dutroux.

De retour depuis un an au sein de l’établissement pénitentiaire d’Ittre, Marc Dutroux y est nourri selon un régime qui lui est propre. Il est le seul détenu à bénéficier de ce qui se rapproche davantage d’un traitement de faveur que d’un régime alimentaire nécessaire à son état de santé.

De quoi susciter de nombreuses questions au sein du personnel en cuisine mais de quoi aussi provoquer la colère de nombreux autres détenus, révoltés face à ce qu’ils considèrent comme une totale injustice.

À la lecture des consignes reçues par la direction sur les repas à servir à l’homme qui reste le plus détesté du pays, le personnel affecté en cuisine a tout de suite compris qu’il était surtout question de répondre aux caprices de Marc Dutroux et ce, en raison de la totale incohérence dans les aliments qui lui sont autorisés et ceux qui ne peuvent lui être servis.

Difficile en effet de trouver une raison médicale au fait que du poisson pané ne peut être servi au condamné à perpétuité alors qu’il raffole des croquettes ! Interdiction également de lui présenter certains yaourts mais pas de problème pour d’autres aux compositions quasi identiques à l’exception de leur saveur.

Pas question non plus de lui servir de la viande hachée, des saucisses ou un spaghetti bolo. Le jambon en revanche, il le mange.

La volaille par contre, il adore ! Les cuisiniers sont donc autorisés à lui en servir sous toutes les formes.

Pour ce qui est du fromage, Marc Dutroux n’en tolère qu’un, en tranches. Et s’il n’est pas coupé mais présenté sous une autre forme, pas question d’oser le lui présenter, au risque de se faire rappeler à l’ordre par la direction auprès de laquelle Dutroux, malgré ce régime qui lui est propre, se plaindrait régulièrement de son alimentation.

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/383862/les...

17:01 Gepost door Jan Boeykens in Annemie Turtelboom, Dutroux, Justice | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |

04-02-12

Annemie Turtelboom, le nouveau ministre de la Justice...

turtelboom-wil-60-verhoorruimtes-voor-minderjarige-slachtoffers-van-seksueel-misbruik-id1793100-460x0.jpgLa Belgique a un nouveau ministre de la  justice. Son nom est Annemie Turtelboom (VLD, Parti libéral).

À première vue, elle semble sympathique mais il est à craindre qu'elle suivra le même chemin que ses prédécesseurs corrompus si elle garde le silence dans la fraude judiciaire dans de nombreux dossiers...

Ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, Waterloolaan 115, 1000 Brussel 


www.annemieturtelboom.be


... 'Pour faire mémoire à Ebenizer Folefack Sontsa, le jeune Camerounais retrouvé mort à Merksplas, "il faut nécessairement rester calmes et faire des propositions", lance Me Lurquin aux sans-papiers. Mais il faut aussi la transparence sur les arrestations. "Le débat sur l'immigration doit se dérouler de manière sereine. Il n'y aura pas de sérénité s'il n'y a pas de moratoire aux expulsions" en attendant la circulaire sur la régularisation.
On le sait : la ministre de l'Asile et des Migrations, Annemie Turtelboom (Open VLD), s'y oppose fermement, "pour ne pas donner de faux espoirs aux gens". Reste que si on décidait un moratoire, cela signifierait de facto qu'on viderait les centres fermés. La détention ne peut se justifier qu'en vue d'une expulsion rapide; si on marque un "stop" des éloignements, même provisoire, en attendant la nouvelle circulaire, les étrangers détenus arrivés avant le 30 mars 2007 et qui pourraient espérer une régularisation économique n'hésiteraient pas à s'adresser à la chambre du conseil pour réclamer leur libération. Politiquement insupportable pour l'Open VLD'.  (
Libre Belgique 6/5/2008)

18:57 Gepost door Jan Boeykens in Annemie Turtelboom, Justice | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |